Voici comment le jeûne intermittent pourrait réellement vous faire prendre du poids

Le jeûne intermittent convient-il à tout le monde?

Dr Arnaud Cocaul : En fait, non. Certaines personnes trouveront facile de ne pas manger pendant 16 heures, tandis que d’autres auront rapidement des crises de grignotages, voire souffriront de vertiges ou de nausées. Dans ce dernier cas, il est important de tenir compte de votre corps et de ne pas en faire trop, ou du moins de limiter le temps que vous passez à l’alimentation.

Les personnes qui ont un poids plus ou moins « normal” doivent être particulièrement prudentes. Le jeûne peut ouvrir la voie à toutes sortes de troubles de l’alimentation. Il y a des options moins radicales à essayer: manger plus lentement, par exemple, en fait partie.

Moins de kilos sur la balance ne se traduit pas nécessairement par moins de graisse corporelle

Dr Cocaul: Non, ce n’est pas le cas. La distinction entre perdre de la graisse et perdre du muscle est importante. Les personnes dont le corps ne tolère pas d’être privées de nourriture peuvent constater qu’elles perdent de la masse musculaire avant de perdre de la graisse.

Il s’ensuit que lorsqu’ils perdent du poids, ils perdent avant tout du muscle, ce qui peut entraîner de très fortes envies de nourriture, ce qui peut en fait entraîner une prise de poids.

Y a-t-il d’autres risques associés au jeûne intermittent?

Dr Cocaul: À proprement parler, ce ne sont pas vraiment des risques, car ne pas manger pendant une période limitée n’est pas en soi un problème tant que vous avez une nutrition adéquate. C’est là qu’intervient une surveillance médicale appropriée ou au moins des conseils d’une personne qui a une bonne compréhension de la méthode. En bref, il est important de ne pas se lancer seul dans un régime de jeûne intermittent sans une connaissance adéquate du sujet.

Cet article est publié via AFP Relaxnews.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.