Types d’acier au carbone définis

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que tous les aciers ne sont pas égaux. En fait, il existe trois types définitifs d’acier au carbone, tous avec leurs propres utilisations et caractéristiques spécifiques. Le type d’acier au carbone détermine également la qualité de son alliage avec d’autres composants, ce qui est essentiel en matière de prévention de la corrosion. Chaque fois que vous cherchez à travailler avec de l’acier au carbone, il est important que vous identifiiez le type dont vous aurez besoin et s’il nécessitera des ajouts d’alliage ou des processus thermiques pour augmenter sa résistance.

Afin de démystifier les différents types, nous définirons les trois types d’acier au carbone ci—dessous – jetez un coup d’œil à leur description et à leurs cas d’utilisation pour déterminer quel type convient à votre projet.

Faible teneur en carbone

Également appelé « acier doux », l’acier à faible teneur en carbone est l’option la moins chère en termes de valeur, mais il est également facile à plier et à façonner, ce qui le rend parfait pour une multitude d’utilisations (y compris les tôles, les vis et les barres d’armature en béton). Il peut être fréquemment trouvé dans la cuisine sous la forme d’ustensiles de cuisine ou d’ustensiles de cuisine (l’acier inoxydable est à faible teneur en carbone), mais la faible teneur en carbone de ce type d’acier signifie qu’il n’est pas adapté à la cémentation (mais il peut résister au lave-vaisselle sans formation de rouille).

Bien que ce ne soit pas tout à fait l’acier le plus résistant à l’état naturel — pensez simplement à la facilité avec laquelle vous pouvez plier une cuillère en acier inoxydable avec vos mains — d’autres alliages peuvent être ajoutés pour augmenter ou modifier ses propriétés de base. Cela peut inclure l’ajout d’aluminium pour la qualité du dessin ou l’augmentation de la teneur en manganèse pour l’acier de construction. Pour augmenter encore plus la résistance de l’acier à faible teneur en carbone, la dureté de surface peut être augmentée grâce au processus de cémentation, ce qui le rend plus résistant à l’abrasion.

Carbone moyen

Le carbone moyen a un composant de carbone de base légèrement plus élevé que celui à faible teneur en carbone (0,31% à 0,60%, par opposition aux 0,04% à 0,30% à faible teneur en carbone) et un peu plus de manganèse naturel également. Pour cette raison, le carbone moyen peut être plus fort que le carbone faible, mais il est également plus difficile à façonner. Cependant, il a encore de nombreuses utilisations – grâce à sa résistance et à sa résistance à l’usure, il est parfait pour diverses pièces de machines ou de voitures.

Le carbone moyen a généralement des alliages comme le chrome, le nickel et le molybdène ajoutés afin d’augmenter sa résistance aux contraintes — parfait pour créer des articles tels que des goujons et des engrenages qui rencontreront beaucoup d’usure. Si un durcissement supplémentaire est nécessaire, l’acier au carbone moyen peut être chauffé et maintenu jusqu’à ce qu’il atteigne une température uniforme, puis trempé et refroidi.

Haute teneur en carbone

Également appelé « acier à outils au carbone », l’acier au carbone le plus résistant que vous puissiez acheter est également, comme prévu, le plus inflexible. L’acier à haute teneur en carbone a plus de carbone que les deux autres types (entre 0,60% et 1,4%), mais il peut également accepter des alliages afin de modifier ses propriétés. Des alliages de chrome et de manganèse peuvent être ajoutés à l’acier à haute teneur en carbone pendant sa formation pour aider le matériau à éviter la corrosion. C’est également un type d’acier idéal pour subir des traitements thermiques afin d’augmenter sa dureté.

Une chose à garder à l’esprit, cependant, est que les traitements thermiques peuvent rendre l’acier à haute teneur en carbone très dur mais aussi fragile, ce qui signifie que d’autres mesures doivent être prises pour éviter la fissuration. Le blog Misumi utilise l’exemple de l’acier 52100, couramment utilisé pour l’arbre linéaire, et note que la surface est durcie pour le contact avec la bille chargée tandis que le noyau interne reste non durci, de sorte que l’arbre ne devient pas fragile à l’intérieur.

Choisissez Judicieusement votre acier

Lorsque vous déterminez avec quel type d’acier au carbone travailler, il est important de vous familiariser avec les différentes propriétés de chacun des trois types: faible, moyen et élevé. En fonction de l’utilisation du matériau, vous voudrez choisir le type qui convient le mieux à vos besoins, ou qui peut être traité avec des alliages supplémentaires ou de la chaleur afin de le rendre parfait. Dans tous les cas, n’oubliez pas d’équiper votre acier au carbone d’un bon revêtement anti-corrosion — cela peut faire toute la différence dans la durée de vie de l’acier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.