Pensée Pour La Semaine

SUIVRE JÉSUS – VIVRE DIGNE DE NOTRE VOCATION

Être un ‘disciple’, c’est être un élève, un élève d’un enseignant. Jésus, en tant qu’enseignant, avait de nombreux  » élèves « . Dans les Évangiles, on nous dit que beaucoup de gens sont venus écouter son enseignement. À un niveau, ils étaient tous des  » disciples  » au sens large du terme.

Mais Jésus savait que certains d’entre eux, voire la plupart d’entre eux, n’acceptaient pas ce qu’il enseignait. Ils ont entendu avec leurs oreilles, il y avait un certain intérêt dans leur cœur, même une certaine excitation quand ils ont vu les miracles, mais cet intérêt n’a pas été assez profond pour qu’ils laissent son enseignement changer d’avis. Ils n’étaient pas convaincus que ce qu’il enseignait était la vérité. En fait, ils ont fini par rejeter à la fois l’enseignement de Jésus et Jésus lui-même.

Mais il y avait des « disciples » qui non seulement entendaient de leurs oreilles, mais comprenaient, croyaient et embrassaient son enseignement. Selon la définition de Jésus, ceux–ci étaient vraiment ses disciples – « Si vous vous tenez à mon enseignement, vous êtes vraiment mes disciples » (Jean 8:21).

Lorsque nous lisons des Actes, c’est cette compréhension étroite de « disciple » qui est utilisée. Il fait référence à ceux qui ont répondu au message sur Jésus-Christ avec une foi et une soumission appropriées.

Et c’est la dernière fois que nous voyons le mot « disciple » dans la Bible. Il n’est utilisé que dans les quatre Évangiles et les Actes. Les lettres du Nouveau Testament et la Révélation utilisent plusieurs mots différents pour désigner des personnes qui ont répondu de manière appropriée à Jésus-Christ, mais jamais le terme de « disciple ». Au lieu de ‘disciple’, nous trouvons les mots suivants:

‘saints’ (LSG), ‘personnes saintes’ (NIV). Le mot est hagioi – qui est la forme plurielle de l’adjectif « saint », qui signifie être mis à part. Certaines traductions ont ‘Le peuple saint de Dieu ». Il fait référence à la vérité que ceux qui suivent Jésus ont été mis à part par Dieu pour lui-même. Parfois, l’expression « Peuple de Dieu » est utilisée.

‘frères’ (ou dans les traductions récentes, ‘frères et sœurs’). Le mot « frères » est parfois utilisé pour désigner généralement nos semblables, mais a également été utilisé pour désigner nos compagnons croyants. Cette parole attire l’attention sur la vérité que tous ceux qui suivent Jésus-Christ appartiennent à la famille de Dieu. Nous sommes tous ses enfants chèrement aimés, et sommes donc des « frères ». Nous sommes ‘tous un en Jésus-Christ ».

‘enfants de Dieu’ et ‘fils de Dieu’ – ces noms font référence à deux vérités : (1) que les disciples de Jésus, ses disciples, ont été régénérés (nés de nouveau) par l’Esprit de Dieu, et (2) adoptés par Dieu comme ses enfants.

‘enfants de lumière– – qui ont embrassé Jésus-Christ, la Lumière du monde, et ont été sauvés de la domination des ténèbres et amenés dans le royaume de lumière.

‘les fidèles en Christ’ – littéralement, ‘ceux qui croient en Christ’. Le mot ne parle pas de la qualité de notre foi, mais du foyer ou de l’objet de la foi. Nous, disciples de Jésus, ses disciples, croyons en lui.

‘l’église’ – ceux qui sont appelés hors du monde par Dieu. Ce mot est utilisé collectivement pour les croyants / disciples. Cela nous rappelle qu’il y a une distinction entre le disciple du Christ et le monde dans lequel ils vivent. Nous sommes toujours dans le monde, mais plus du monde.

‘serviteurs’ de Dieu ou de Jésus – faisant référence à notre allégeance, notre soumission et notre engagement.

Tous ces termes, et d’autres, sont utilisés pour désigner des personnes qui ont reconnu Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur. Et tout comme les lettres du Nouveau Testament et l’Apocalypse ne désignent jamais les croyants comme des « disciples », ils ne nous ordonnent pas non plus d‘ »être un disciple » ou de « faire des disciples ». Le mot  » disciple » n’est tout simplement pas là.

Cela signifie-t-il que le concept de « disciple » est redondant? Ce concept était-il juste pour les premières années de l’église? Nullement.

En se référant aux disciples du Christ par tous les termes ci-dessus, les lettres du Nouveau Testament et la Révélation nous mettent au défi de vivre notre vie engagée envers le Christ. Non seulement engagé, mais aussi « digne » d’un tel Seigneur et d’un tel salut :

’Je vous exhorte à vivre une vie digne de l’appel que vous avez reçu… » (Éphésiens 4:1).

‘…quoi qu’il arrive, conduisez-vous d’une manière digne de l’évangile du Christ  » (Philippiens 1:27).

‘…afin que vous viviez une vie digne du Seigneur… » (Colossiens 1:10).

‘…vivez des vies dignes de Dieu qui vous appelle à son royaume et à sa gloire  » (1Thessaloniens 2:1).

En tant que disciples de Jésus-Christ, que nous marchions tous dignes de cet appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.