Ocean Networks Canada

Le potentiel de tremblements de terre en Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique est située sur la ceinture de feu du Pacifique, une région sismique active. Des milliers de tremblements de terre, pour la plupart de petite taille, sont enregistrés chaque année par des capteurs sismiques situés dans toute la province.

De nombreux tremblements de terre se produisent près de la zone de subduction de Cascadia, où convergent les plaques tectoniques Juan de Fuca et nord-américaines. Également connue sous le nom de faille de Cascadia, cette zone est capable de produire des tremblements de terre de mégalopole, comme celui qui s’est produit au Japon en 2011.

Consultez le tableau de bord des données sismiques d’Ocean Networks Canada (ONC) pour avoir une idée des tremblements de terre qui se produisent dans le monde et en Colombie-Britannique.

Zone de subduction de Cascadia

Alerte précoce aux séismes - Zone de Subduction de Cascadia

La Zone de Subduction de Cascadia est une limite entre les plaques tectoniques où des plaques océaniques plus denses (principalement la Plaque Juan de Fuca) se déplacent sous la Plaque continentale de l’Amérique du Nord. C’est une région qui s’étend grossièrement de l’endroit où les plaques se rencontrent pour la première fois sur le fond marin après l’arc volcanique à l’est des grandes villes côtières. La zone de subduction s’étend du nord de la Californie jusqu’au nord de l’île de Vancouver.

La zone de subduction de Cascadia n’est pas la seule région de la Colombie-Britannique à avoir le potentiel de provoquer un tremblement de terre dommageable, mais elle représente une grande partie du risque, en particulier dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique. C’est à partir de cette zone que se produira le soi-disant « Grand”.

Comment fonctionne l’alerte précoce aux tremblements de terre?

Alerte précoce aux tremblements de terre - Comment fonctionne l'alerte précoce aux tremblements de terre?

Il n’existe actuellement aucun moyen connu de prédire de manière fiable les tremblements de terre, mais les instruments sismiques peuvent détecter rapidement un tremblement de terre lorsqu’il commence à se dérouler et communiquer un avertissement avant l’arrivée des secousses.

Les tremblements de terre libèrent de l’énergie qui traverse la Terre sous forme d’ondes sismiques. Les ondes primaires ou « P » voyagent plus vite que les ondes secondaires ou « S ». Ces derniers sont la cause de graves secousses au sol dommageables. C’est la capacité de détecter ces premières « ondes P » qui permet aux systèmes d’alerte précoce aux tremblements de terre de délivrer des alertes avant l’arrivée des « ondes S ».

La détection d’un tremblement de terre par de nombreux capteurs peut fournir des estimations rapides de l’emplacement et de l’ampleur d’un tremblement de terre tel qu’il se produit. Ces informations peuvent être utilisées pour déterminer l’heure d’arrivée estimée et l’intensité des secousses au sol à des endroits spécifiques d’une région, ce qui permet de prendre des mesures de protection avant que les secousses ne surviennent.

Quels sont les avantages de l’alerte précoce aux tremblements de terre?

Des alertes rapides signalant les secousses sismiques au sol peuvent réduire les décès, les blessures et les pertes matérielles. Même quelques secondes d’avertissement suffisent pour prendre des mesures de protection et de prévention, telles que:

  • déclenchement du ralentissement des trains
  • arrêt du trafic sur les ponts et les tunnels
  • arrêt des atterrissages pour le trafic aérien entrant
  • ouverture des portes de la baie dans les halls d’incendie et d’ambulance
  • permettant aux chirurgiens d’arrêter les procédures délicates
  • permettant aux gens de tomber, de se couvrir et de se tenir avant le début des secousses.

Ce que vous devez savoir sur l’alerte précoce aux tremblements de terre?

Le temps d’alerte dépend de la vitesse du système d’alerte précoce et de la distance entre le tremblement de terre et la zone d’alerte. Pour maximiser le temps d’alerte, Ocean Networks Canada se concentrera sur la mise en place de capteurs aussi près que possible de la zone de subduction de Cascadia et sur la réduction des retards dans le traitement des données, la communication et la livraison des avertissements.

Les fausses alarmes peuvent résulter de défaillances techniques ou d’erreurs de calcul. Ce potentiel sera réduit grâce à un réseau dense de capteurs sismiques et à l’amélioration des performances du système grâce à des tests approfondis. En conséquence, la précision du système d’alerte augmentera avec le nombre de capteurs installés et des tests réguliers pour améliorer encore les alertes. Les récepteurs du Système de positionnement mondial seront co-localisés avec les capteurs sismiques pour affiner davantage la magnitude du « Grand”. (voir la carte ci-dessous)

La composition du sol, les conditions du site et la topographie ont également une influence sur la précision de l’estimation de l’intensité sismique.

Pourquoi Ocean Networks Canada participe-t-il?

Ocean Networks Canada exploite des réseaux de capteurs en temps réel sous l’eau et sur terre à l’aide d’un système avancé de gestion des données,  » Oceans 2.0 ”. ONC a également la capacité de déployer des capteurs à proximité de la zone de subduction de Cascadia. Cette proximité de la panne ajoute un temps d’alerte précieux aux décideurs et à ceux qui sont en danger.

En février 2016, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé un investissement de 5 millions de dollars à ONC pour le développement d’un système d’alerte précoce aux tremblements de terre dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique. Communiqué du gouvernement de la Colombie-Britannique

Ce projet de trois ans permettra ::

  • installer des capteurs sismiques sous-marins en mer, ainsi que des capteurs sismiques et GPS terrestres sur l’île de Vancouver;
  • intégrer ce nouveau réseau de capteurs aux réseaux sismiques existants;
  • développer davantage un logiciel d’alerte sismique; et
  • tester entièrement le système.

L’installation du système a été achevée en juin 2019 et est maintenant en phase de mise en service, qui vérifie et valide le système avant sa mise en service. La phase de mise en service durera au moins 12 mois.

Carte d’état du projet

Réseaux d'alerte précoce aux tremblements de terre à Ocean Networks Canada - Carte des emplacements des capteurs

Cette carte de mise à jour automatique décrit les emplacements installés et prévus pour les installations de capteurs par rapport à la zone de subduction de Cascadia.

Qui d’autre est impliqué ?

L’alerte précoce aux tremblements de terre est une collaboration entre le gouvernement, le milieu universitaire, l’industrie et les communautés, notamment: Ocean Networks Canada, Ressources naturelles Canada, Emergency Management BC, l’Université de la Colombie-Britannique, la Commission géologique des États-Unis et l’Université de Washington.

Liens:

  1. Article: L’ONC coordonnera le système d’alerte précoce aux tremblements de terre pour la Colombie-Britannique
  2. Communiqué du gouvernement de la Colombie-Britannique
  3. Vidéo: Le Grand tremblement de terre en Colombie-Britannique: Sommes-nous prêts?
  4. Podcasts: Lignes de faille par la sismologue de CBC à Vancouver Johanna Wagstaffe
  5. Article : Déployé : le premier pic du système d’alerte précoce sismique de la Colombie-Britannique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.