Les antihistaminiques chez les enfants et les adolescents: Une mise à jour pratique

L’histamine est un médiateur chimique, libéré principalement par les mastocytes tissulaires, les basophiles circulants et les neurones, qui sont activés en réponse à divers stimuli immunologiques et non immunologiques. L’histamine doit se lier à des récepteurs spécifiques pour exercer ses fonctions physiologiques et physiopathologiques. L’histamine endogène est le principal médiateur de la réponse allergique immédiate, qui remplit d’autres fonctions multiples, notamment la régulation de la sécrétion gastrique, la neurotransmission dans le système nerveux central et l’activité immunomodulatrice. L’implication de l’histamine dans divers troubles et l’importance des récepteurs dans les caractéristiques cliniques ont des implications pertinentes dans la pratique clinique. Les antihistaminiques Anti-H1 contrastent les effets dépendants de l’histamine, principalement en ce qui concerne les symptômes nasaux et les démangeaisons cutanées et la papule. Les antihistaminiques sont parmi les médicaments les plus prescrits dans les soins pédiatriques. Cette revue met à jour l’utilisation pratique des antihistaminiques chez les enfants et les adolescents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.