La susceptibilité de l’hôte à Lernaea cyprinacea L. et son traitement dans un grand système d’aquarium

Résumé. La susceptibilité de l’hôte à Lernaea cyprinacea a été étudiée lors d’une flambée de l’infection dans un aquarium contenant 58 espèces ou stocks de poissons appartenant à 20 familles et huit ordres. L. cyprinacea a été introduite accidentellement à deux reprises et s’est propagée par le recyclage de l’aquarium, exposant tous les poissons à l’infection. Au cours de la première épidémie, seulement 39,7% des espèces de poissons ont été infectées. Environ 17 % étaient porteurs d’une moyenne de moins de 10 parasites et 22 % d’une moyenne de plus de 10 parasites. Au cours de la deuxième éclosion, 6 mois après la première, il y a eu une diminution de la prévalence et de l’intensité de l’infection; seules cinq espèces ont été infectées et les niveaux moyens d’infection étaient inférieurs à 10 par poisson, sauf pour les poissons nouvellement introduits. Cela suggère le développement possible d’une immunité chez les hôtes précédemment infectés. Dans les deux cas, l’infection a été éradiquée avec succès en utilisant Unden (2‐isopropoxy‐phényl‐N‐méthylcarbamate) à 0,16 ppm, chaque semaine pendant 4 semaines et du Dipterex (0,0‐diméthyl, 2,2,2‐trichloro‐l‐hydroxyéthylphosphate) à 0,16 ppm pour la cinquième dose, lorsque les stades larvaires du parasite ont révélé une résistance à Unden.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.