Comment Mesurer Votre Fréquence Cardiaque Au Repos

La règle générale pour la fréquence cardiaque au repos est la suivante : plus la fréquence cardiaque au repos est faible, mieux c’est. Mais, comment savoir à quel point votre fréquence cardiaque au repos est faible ou élevée? Voici comment vous préparer à mesurer votre fréquence cardiaque au repos et comment le faire en cinq étapes.

Comment se préparer à mesurer votre fréquence cardiaque au repos

Lorsque vous effectuez les mesures de base de votre fréquence cardiaque au repos, ne faites aucun entraînement intense avant la mesure et assurez-vous d’être complètement rétabli de toute activité.

Il est préférable de mesurer votre fréquence cardiaque au repos le matin, juste après votre réveil. Vous pouvez le faire à l’ancienne avec une minuterie et un doigt sur votre pouls, mais pour un moyen précis et facile, envisagez d’utiliser un moniteur de fréquence cardiaque.

Avant de vous coucher, assurez-vous d’avoir votre moniteur de fréquence cardiaque (et la sangle souple) à portée de main.

Au réveil, il est normal d’aller aux toilettes avant la mesure si cela vous aide à vous détendre. Éliminez toutes les distractions, comme la musique, et ne parlez pas pendant la mesure.

Il est préférable de mesurer votre fréquence cardiaque au repos le matin, juste après votre réveil.

Vous devez effectuer la mesure plus d’une fois, de préférence des matins consécutifs afin d’obtenir une référence pour votre fréquence cardiaque au repos.

Femme mesurant sa fréquence cardiaque au repos allongée sur le canapé

5 étapes pour mesurer votre fréquence cardiaque au repos

  1. Enfilez la sangle souple avec le capteur de fréquence cardiaque. Allongez-vous sur le dos. Relaxez-vous.
  2. Après environ 1 minute, commencez une séance d’entraînement sur votre moniteur de fréquence cardiaque. Choisissez n’importe quel profil sportif, par exemple Un autre intérieur.
  3. Restez immobile et respirez calmement pendant 3 à 5 minutes. Ne regardez pas le moniteur.
  4. Arrêtez la séance d’entraînement sur votre montre. Vérifiez le résumé de votre fréquence cardiaque moyenne et la valeur de votre fréquence cardiaque la plus basse (c’est votre fréquence cardiaque au repos). Marquez la valeur de la fréquence cardiaque la plus basse dans votre journal d’entraînement et mettez-la à jour avec vos paramètres physiques dans Polar Flow. (Avoir des paramètres physiques véridiques et à jour est la clé pour obtenir des commentaires fiables.)
  5. Répétez le test toutes les 1 à 3 semaines en suivant le réglage d’origine aussi étroitement que possible.

Analyser votre fréquence cardiaque au repos

Le but de mesurer votre fréquence cardiaque au repos est d’évaluer votre état de récupération et le développement de votre forme aérobie. Lorsque vous effectuez le test dans des circonstances identiques ou très similaires, il vous aidera à surveiller votre état de récupération actuel, votre état de surcharge possible et si votre condition physique s’est améliorée.

À mesure que votre niveau de forme s’améliore, votre fréquence cardiaque au repos diminue généralement d’environ 1 à 2 battements tous les 2 mois.

Il n’est pas rare que votre fréquence cardiaque au repos augmente de 2 à 5, parfois même de 5 à 7 battements par minute pendant les périodes d’entraînement difficiles par rapport à un état bien rétabli.

Au cours d’une semaine moins intensive, la fréquence cardiaque au repos devrait retomber à l’endroit où elle était au cours de la semaine moins intensive précédente, ou, espérons-le, même légèrement en dessous. À mesure que votre niveau de forme s’améliore, votre fréquence cardiaque au repos diminue généralement d’environ 1 à 2 battements tous les 2 mois.

Pour les débutants, cela pourrait être encore plus s’ils perdent simultanément du poids et améliorent leur nutrition.

Si vous voulez un moyen facile d’évaluer votre niveau de forme physique actuel, envisagez de passer régulièrement le test de fitness Polar.

Si vous avez aimé ce post, n’oubliez pas de le partager pour que les autres puissent le trouver aussi.

Partagez: Twitter Facebook Pinterest LinkedIn WhatsApp

Ou donnez-lui un coup de pouce!
J’aime cet article Vous avez aimé cet article Merci!

Veuillez noter que les informations fournies dans les articles du Blog Polar ne peuvent pas remplacer les conseils individuels des professionnels de la santé. Veuillez consulter votre médecin avant de commencer un nouveau programme de conditionnement physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.