: combien de temps peuvent-ils être conservés?

Contexte: L’évidement frontal peut être une zone difficile à gérer en postopératoire car une maladie récurrente et une sténose peuvent obstruer le drainage du sinus frontal. Des stents sinusaux frontaux peuvent être utilisés pour maintenir temporairement la perméabilité. Nous avons examiné les résultats des stents des sinus frontaux laissés chez des patients pendant plus de 3 mois pour déterminer combien de temps un stent frontal à long terme peut être laissé in situ.

Conception de l’étude: Examen rétrospectif des dossiers des patients qui ont eu des stents de sinus frontal in situ pendant 3 mois ou plus au cours d’une période de 6 ans.

Méthodes: Un examen rétrospectif des patients qui avaient des stents frontaux in situ de plus de 3 mois d’avril 2000 à mars 2006. Onze graphiques ont été examinés.

Résultats : Onze patients ont reçu 21 endoprothèses frontales. Dix endoprothèses étaient encore in situ à la fin de la période étudiée. Dans les 11 stents restants, la durée moyenne de placement était de 16,3 mois. Le taux de délogement spontané était de 14%, se produisant en moyenne 8,8 mois. Les taux d’obstruction, de complication et d’échec irréversibles étaient respectivement de 5 %, 5% et 9 %.

Conclusions: Dans cette série, les endoprothèses frontales à long terme (définies comme celles laissées plus de 3 mois) ont été laissées in situ en toute sécurité pendant une moyenne de 16,3 mois. Les avantages incluent une relative facilité de placement et une bonne tolérance du patient. Les inconvénients comprennent le remplacement périodique de l’endoprothèse par délogement ou obstruction, le besoin occasionnel d’aspiration pour maintenir la perméabilité et le potentiel de migration de l’endoprothèse dans le sinus frontal. L’un des 11 patients a eu un échec de contrôle des symptômes, nécessitant une chirurgie supplémentaire des sinus frontaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.