49ers de San Francisco: 7 Pires contrats de l’histoire de la franchise

Les 49ers de San Francisco se sont bien reconstruits du cauchemar colossal qu’était leur mauvaise gestion des contrats des joueurs de la fin des années 1990 à la récente ère singlétaire. Les bras de rédaction et de développement des joueurs de l’organisation ont acquis de terribles talents pour lesquels la propriété a distribué des transactions lourdes et paralysantes pour les franchises. Il y a la sélection évidente d’Alex Smith comme premier choix au repêchage de 2005, mais il y a eu plusieurs faux pas qui ont laissé le club avec des joueurs inadéquats et surpayés qui n’ont jamais réalisé le peu de potentiel qu’ils semblaient posséder vraiment.
Pensez-vous pouvoir nommer les sept joueurs? Cliquez sur les diapositives et voyez! N’oubliez pas de poster tous les joueurs que vous pensez avoir mérité de figurer sur cette liste « Hall of Shame ».

Si des joueurs qui n’ont pas répondu aux attentes vont être nommés, il est essentiel de présenter l’entraîneur-chef qui a joué un rôle majeur dans les acquisitions de ces joueurs. Mike Singletary, avec son attitude sans fioritures (et son expérience au Temple de la renommée), a été amené à fournir une structure et une discipline à une équipe qui luttait pour trouver son identité.

Bien qu’il ait basculé sur le changement mental pour Vernon Davis, il avait également des tactiques de motivation douteuses et avait tendance à repêcher des athlètes plutôt que des joueurs de football. Son comportement rigide et sa vocation de joueur très conservatrice se sont avérés être sa défaite car il ne s’est jamais adapté à être entraîneur-chef à l’ère moderne.

No. 6 : Antonio Bryant, Receveur éloigné: Quatre Ans / 15 Millions de dollars (bonus de 5 millions de dollars)

Antonio Bryant est arrivé à San Francisco après avoir affiché des chiffres décents sinon productifs avec les Browns de Cleveland en 2005 (69 rec., 1 008 yards, 14,6 YPC), sa troisième année dans la NFL. Il est généralement connu que les receveurs larges font généralement un saut de carrière au cours de sa troisième année, ce qui incite les 49ers à signer Bryant en agence libre en 2006 pour un contrat de quatre ans et 15 millions de dollars, garantissant 5 millions de dollars.

Bryant a bien commencé sa carrière avec les 49ers, affichant des matchs consécutifs de plus de 100 verges pour ouvrir la saison, mais est rapidement tombé en disgrâce auprès du personnel d’entraîneurs en raison de ses affrontements constants avec l’entraîneur-chef de l’époque, Mike Nolan. L’équipe l’a libéré après seulement une saison. Cette diapositive est plus un acte d’accusation de la direction des 49ers que de Bryant; s’être séparé d’un receveur talentueux un an seulement après lui avoir donné autant d’argent à l’avance a démontré un manque de sens des affaires de la part de l’organisation.

No 5: Kentwan Balmer, Déf. Tacle: Cinq ans / 11$.5 Millions (Bonus de 6 millions de dollars)

Sortant de l’Université de Caroline du Nord pour la draft 2008 de la NFL, Kentwan Balmer était un espoir en plein essor en raison de sa taille idéale mais de son éthique de travail très discutable. Les 49ers ont décidé qu’il valait le risque et l’ont sélectionné avec leur choix de premier tour au 29e rang au total. Il a été un flop instantané et n’a enregistré aucun sac en 27 matchs en carrière en deux saisons avec San Francisco. Les 49ers pensaient si peu de lui qu’ils n’avaient aucun problème à l’échanger contre son rival de division Seattle. Les Hawks ont fini par le libérer un an plus tard.

No. 4: Brandon Jones, Receveur : Cinq Ans / 16,5 Millions de dollars (bonus de 5 millions de dollars)

C’est presque trop facile. En dépit d’être un choix de troisième tour par le Tennessee en 2005, Jones n’a jamais capté plus de 449 verges en une saison avec les Titans, mais San Francisco a quand même décidé de lui faire signer un contrat de cinq ans et 16,5 millions de dollars et de lui donner 5,4 millions de dollars à l’avance. Au cours de son court séjour (huit matchs) avec les 49ers, Jones a capté une passe pour 18 verges. Il n’a marqué aucun touché.

No. 3: J.J. Stokes, Receveur : Sept Ans / 21 Millions de dollars

Jeral Jamal  » J.J. »Stokes a été décrit comme le prochain receveur stellaire des 49ers après une carrière très productive à UCLA qui l’a amené à être repêché au premier tour par les 49ers. San Francisco a échangé quatre choix de repêchage pour se hisser au 10e rang au total et récupérer le receveur qui possédait une combinaison d’élite de taille, de vitesse et d’habileté. Accélérez quatre ans à travers une carrière oubliable qui a vu une énorme quantité de potentiel s’évaporer et on verra que Stokes avait produit si peu qu’il avait même été nommé le « receveur le moins précieux de la ligue. »
Cependant, les 49ers ont tout de même décidé de renoncer à leur place dans le trou noir d’une liste pour une prolongation de sept ans et 21 millions de dollars. Stokes a récompensé ses partisans du front office avec zéro saison de plus de 600 verges de réception.

No. 2: Alex Smith, Quarterback: Six Ans / 49,5 millions de dollars (bonus de 24 millions de dollars)

Smith ne parvient pas à atteindre la première place de cette liste car une grande partie de son échec peut être attribuée à son développement mal géré et désorganisé à la demande de l’organisation. Son premier entraîneur-chef, Mike Nolan, a joué Smith avec une épaule gravement blessée qui a finalement nécessité des opérations chirurgicales. En 2011, Smith avait un coordonnateur offensif différent et donc un livre de jeu différent pour chaque année où il était dans la NFL.

Bien qu’il puisse / ne sera jamais à la hauteur des attentes qui accompagnent le fait d’être un choix global numéro 1, il a toujours une chance de proposer des numéros suffisamment décents qui ne coûtent pas les matchs des 49ers. À ce stade, c’est tout ce que les fans des 49ers peuvent espérer. Une victoire au Super Bowl effacera grandement leurs souvenirs des espoirs insatisfaits pour Smith.

No. 1 : Nate Clements, Demi de coin: Huit Ans / 80 Millions de dollars (bonus de 22 millions de dollars)

Nate Clements est devenu le joueur le mieux payé de la NFL en 2007 lorsqu’il a signé un contrat de 80 millions de dollars sur huit ans (avec 22 millions de dollars garantis) avec les 49ers de San Francisco. Il a raté la seconde moitié de 2009 en raison d’une blessure et a complètement perdu sa place de titulaire au milieu de l’année 2010. Le nouvel entraîneur-chef Jim Harbaugh et le GM Trent Baalke ont décidé de couper l’ancien lanceur professionnel avant la saison 2011, économisant plus de 15 millions de dollars en espace de plafond.
Clements n’a intercepté que 10 ballons en quatre ans avec les 49ers et était loin d’être un coin d’arrêt. Les écrivains locaux de la région de la baie ont dû dénoncer publiquement pourquoi le déplacer en lieu sûr n’était pas dans le meilleur intérêt de l’équipe. Pourtant, Singletary a rétrogradé Clements à la deuxième chaîne à mi-chemin de 2010.
Bien que la concurrence soit féroce, Clements devrait devenir la pire signature de tous les temps dans l’histoire des 49ers. D’accord ou pas d’accord ? Postez vos pensées dans la section des commentaires ci-dessous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.