À quoi ressemble la musique pour un Utilisateur d’Implant Cochléaire?

Objectif: La recherche sur les implants cochléaires et le développement de produits au cours des 40 dernières années ont été fortement axés sur la compréhension de la parole, sans mettre l’accent sur l’écoute de la musique et le plaisir. La compréhension relativement faible du son de la musique chez un utilisateur d’implant cochléaire contraste fortement avec le degré global d’importance que les lieux publics accordent à la musique et à la qualité de vie. Le but de cet article est de décrire ce que la musique ressemble aux utilisateurs d’implants cochléaires, en utilisant une combinaison d’études de recherche existantes et de descriptions d’auditeurs. Nous avons examiné la littérature publiée sur la perception de la musique chez les utilisateurs d’implants cochléaires, en particulier les utilisateurs d’implants cochléaires postlinguaux, en mettant l’accent sur les éléments primaires de la musique et de la musique enregistrée. De plus, nous avons mené une enquête informelle auprès des utilisateurs d’implants cochléaires afin de recueillir des descriptions de première main de l’expérience d’écoute musicale et de la satisfaction de la population d’implants cochléaires.

Conclusion: Les limitations de la technologie des implants cochléaires conduisent à une expérience d’écoute de musique considérablement déformée par rapport à celle des auditeurs auditifs normaux. Sur la base de nombreuses études et sources, nous décrivons comment la musique est souvent perçue comme désaccordée, dissonante, indistincte, sans émotion et faible dans les basses fréquences, en particulier pour les utilisateurs d’implants cochléaires postlinguaux – ce qui peut expliquer en partie pourquoi les niveaux de plaisir et de participation à la musique sont plus faibles après l’implantation. De plus, les utilisateurs d’implants cochléaires signalent des difficultés dans des contextes musicaux spécifiques en fonction de facteurs tels que le genre, la présence de paroles, les timbres (bois, cuivres, familles d’instruments) et la complexité de la musique perçue. Les recherches futures et le développement d’implants cochléaires devraient cibler ces domaines en tant que paramètres d’amélioration de la perception de la musique médiée par les implants cochléaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.